• Home
  • /Webdesign
  • /7 erreurs de webdesign à éviter sur votre blog
7 erreurs de webdesign à éviter sur votre blog

7 erreurs de webdesign à éviter sur votre blog

homer doh

D’oh !

Il n’est pas impossible que votre Blog comporte quelques fautes d’ergonomie dans son webdesign.
 
Parfois, en voulant bien faire ou ajouter quelques nouveautés, vous êtes amené à modifier votre blog et sans vous en rendre compte cela entache la lisibilité de votre contenu.
 
Voici donc 7 erreurs à ne pas commettre (sous peine de ruiner tous vos efforts) suivi de quelques astuces pour les éviter.

 

 

1-      Une couleur d’arrière-plan gênant la lisibilité du texte :

On voit encore trop souvent des textes publiés sur un fond trop sombre ou trop clair par rapport à la couleur de la police.  Il faut savoir que la lecture sur un écran requiert beaucoup de confort. Un mauvais contraste entre le texte et le fond est bien souvent fatal. Par exemple, le contraste entre un fond noir et un texte blanc, fatigue terriblement les yeux. Le lecteur est vite lassé du manque de confort et ne tardera pas à quitter la page même si le contenu est intéressant.

Si vous voulez que le lecteur prenne plaisir à lire vos articles (et à en consulte plusieurs) pensez avant tout à leur lecture. Un fond clair avec une police sombre et ceux qu’il y a de mieux pour une lecture confortable à l’écran.

 

Astuce : Adoptez des couleurs douces pour les yeux. A la place du noir qui peut être agressif sur fond blanc prenez un gris très foncé (par exemple : #464646). A l’inverse prenez un blanc cassé ou une couleur beige pour un fond claire mais plus doux (par exemple : #F0EEDF).

 

2-      Une typographie souvent négligée :

Un texte trop petit sera tout simplement zappé par le lecteur qui ne fera pas l’effort de plier les yeux pour lire votre article. Très peu de personne connaissent l’existence ou utilisent l’option de zoom des navigateurs. Ne prenez pas de risque et employez dès le départ une taille de police convenable.

Il n’existe pas une taille standard à adopter car celle-ci varie selon la police employée. Garder simplement à l’esprit que la lecture ne doit demander aucun effort au lecteur. On doit pouvoir distinguer en un coup d’œil le titre, le corps du texte et les métas données (date, auteur, catégories etc.) L’utilisation de différentes tailles de texte est nécessaire. L’utilisation de différentes polices est aussi recommandée (sans en abuser).

Astuce : Afin de favoriser la lecture de vos articles, ne négligez pas la mise en forme du texte. Pensez à l’interlignage, à la création de paragraphe, au retour à la ligne. Le choix de la police est aussi primordial. Utilisez des polices lisibles pour les textes et gardez les plus esthétiques pour les titres.

 

3-      Une mauvaise organisation du contenu :

Quelle pire frustration pour un visiteur que d’être perdu en arrivant sur un site. Si dans les 5 premières secondes il lui est impossible d’identifier le contenu qui l’intéresse, il y a 85% de chance pour que son prochain clic soit sur la petite croix qui fermera la page. L’accès à l’information passe avant tout par une organisation simple et claire du contenu. On doit pouvoir distinguer d’amblé le nom du site et définir le contenu du site. Les informations principales doivent être accessibles sur la partie supérieure du site (sans avoir besoin de scroller).

L’organisation du contenu passe aussi par les menus. Pensez à hiérarchiser votre contenu en constituant assez de rubriques mais pas trop non plus tout en leur donnant une nomination pertinente. Utilisez plusieurs niveaux (sous-catégorie) si cela est nécessaire. Sachez toutefois que si vous allez au-delà de 3 niveaux il faut revoir l’organisation de vos rubriques ou contenu.

Astuce : Les slideshow ou carousel sont des moyens très efficaces pour attirer le regard du visiteur sur le contenu récent ou important. Le footer (ou pied de page) est souvent négligé. Pourtant il peut être un emplacement de choix pour y mettre toutes sortes d’informations annexes.

 

4-      Une qualité d’images médiocre :

Une image permet d’aérer le texte, d’apporter des informations supplémentaires, d’illustrer vos propos. Sachez que si vous ne prenez pas la peine de sélectionner une image de bonne qualité, celle-ci perd jusqu’à 70% de son efficacité. On voit encore trop souvent des images pixélisées, mal proportionnées ou retouché maladroitement qui apportent au final un côté négligé au site. Choisissez avec soin vos images.

Astuce : Il est déconseillé d’agrandir une photo au-delà de sa taille réelle. Préférez une petite image propre à une autre plus grande et pixélisée. Au mieux, consultez quelques tutoriels simples sur la manipulation des images pour mieux vous en sortir.

 

5-      Des liens à l’apparence peu soigné :

Un lien dans votre texte qu’il soit externe ou interne à votre blog doit être facilement remarquable. Pensez que l’internaute le verra forcément est une erreur. La mise en évidence des liens doit permettre d’inciter le lecteur à cliquer. Il faut que l’apparence du lien reste homogène par rapport aus reste du texte afin de ne pas gêner le visiteur dans sa lecture.

Astuce : Si le lien est à l’intérieur d’une phrase ou d’un texte optez pour une couleur différentes, un surlignage ou du gras. Dans tous les cas, évitez les couleurs criardes (rouge), clignotement, ou ’appliquer des 3 styles à la fois. L’utilisation de bouton avec effet au survol est un très bon moyen d’appeler à l’action (achat, téléchargement, consultation de fiche etc…)

 

6-      Une traduction du thème partielle :

Si comme beaucoup vous utilisez un thème WordPress acheté ou trouvé sur le web, il y a de forte chance que celui-ci soit en anglais. Si certaines données, comme la date par exemple, peuvent être modifiées à partir de l’admin de WordPress, d’autres éléments de textes restent en anglais. Une homogénéité de la langue rend votre blog plus pro et bien évidement plus compréhensible pour les anglophobes.

Astuce : Il faudra mettre les mains dans le code pour pouvoir apporter les modifications appropriées. Cependant si vous n’êtes pas à l’aise avec les langages de programmation, mieux vaut demander à quelqu’un de compétant pour éviter la catastrophe.

 

7-       Trop de couleurs différentes :

A force d’ajouter des éléments par petite touche,  on se retrouve très vite avec un site qui ressemble à un vrai patchwork. Votre blog perd en homogénéité et en identité visuelle par la même occasion. Pensez dès le départ à donner une identité visuelle à votre blog en choisissant et en limitant les couleurs qui seront utilisées sur le blog.

Astuce : L’idéal est de commencer par la création d’un logo qui sera la source de l’identité de votre blog.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que votre webdesign doit être agréable pour le visiteur tout en mettant en avant l’identité de votre blog. Ne cherchez pas à en faire trop dès départ et prenez le temps de réfléchir à ce que vous voulez vraiment et si cela correspond aux attentes de votre lectorat. N’hésitez pas à demander l’avis de votre entourage ou d’un professionnel.

2 thoughts on “7 erreurs de webdesign à éviter sur votre blog

    • Le soulignement n’est pas forcément mauvais. Il est intéressant de mettre le liens en souligné au survol par exemple.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*